« le lama potentiellement très dépressif »