« l’enfant qui du haut de sa colline passait du temps à regarder vivre ceux qu’il aimait »